Sylvie MAYER


Mon parcours de thérapeute m’a sensibilisée aux fractures humaines, qu’elles soient d’ordre physique ou psychique.

En ma qualité de plasticienne, j’ai souhaité transcrire mes ressentis.

Les différents supports utilisés m’ont permis de représenter les blessures, craquelures, entailles, en utilisant du coton, du papier (cocons), de la cendre de bois ou de papier en référence à la précarité de nos vies. Utilisation de poudres de carrières en lien avec la mémoire ancienne (strates), toiles graphiques en référence à la lettre, papiers tressés, lettres hébraïques (mémoire ancienne), papiers de soie, tressage d’imagerie médicale sur le cerveau en référence au corps.

 

0/5  (0 avis)     Déposer un avis Sylvie MAYER


Aucun avis.